Le taux de chômage s’est établi à 10,9 % en juillet, en baisse de 1,4 point de pourcentage pour un deuxième mois consécutif et en baisse par rapport au sommet inégalé de 13,7 % enregistré en mai. Le taux de chômage s’est établi à 5,6 % en février.

L’emploi a progressé de 419 000 (+2,4 %) en juillet après avoir augmenté de 953 000 (+5,8 %) en juin. Ces hausses, combinées à l’augmentation de 290 000 enregistrée en mai, ont permis de ramener l’emploi à 1,3 million (-7,0 %) de son niveau observé en février avant la COVID-19.

Le nombre de Canadiens qui étaient en emploi, mais qui ont travaillé moins de la moitié de leurs heures habituelles pour des raisons probablement liées à la COVID-19, a diminué de 412 000 (-18,8 %) en juillet. Combiné aux baisses enregistrées en mai et en juin, ce recul a ramené les absences du travail liées à la COVID-19 juste en deçà de 1 million (+972 000 ou +120,3 %) au-dessus du niveau observé en février.

Au cours de la semaine allant du 12 au 18 juillet, le nombre total de travailleurs touchés s’élevait à 2,3 millions, ce qui représente une baisse de 58,0 % depuis avril.

Laissez un commentaire